Actualités, Actualités / Évènements, Non classé

La note mensuelle d’Opsione

Le COVID a fait virer la balance des échanges commerciaux de la France au rouge, notamment pour le tourisme qui connait une chute d’une cinquantaine de milliards d’euros de revenus en 2020. Cependant, le COVID n’est qu’un révélateur nous connaissons les  faiblesses de notre industrie en ce qui concerne ses parts de marché sur la liste des produits dits stratégiques. Ce n’est qu’aujourd’hui  que nous abordons officiellement cette problématique économique : nous sommes l’un des pays qui a le plus délocalisé depuis 30ans.

Les différences de croissance et de prix de fabrication entre les pays développés et émergents continuent de stimuler les réallocations au détriment de pays comme la France.

De plus, les produits fabriqués en France sont encore très chers pour leur niveau de qualité. Notre industrie n’arrive pas à compenser.

Baisse d’impôts, aides au renforcement des fonds propres des entreprises, élargissement des bénéficiaires des  subventions. Près de 80 points constituent le plan de réindustrialisation proposé par le gouvernement français en cette fin d’année 2020.

Pour le moment la principale action consiste à réduire les taxes de production de 20 milliards d’euros environ sur les 24 prochains mois. Cette réduction représente 1/5e du plan de relance, cette réduction d’impôt devrait bénéficier à 40% aux ETI, 30% aux PME et aux grandes entreprises pour 30%. Le reste du plan contribuera à des mises à niveau de la production. Le plan alloue environ 1 milliard d’euros au transfert industriel à cinq activités sensibles, dont la santé et l’agroalimentaire, et 400 millions d’euros environ aux régions.

Le plan affiche ses ambitions pour un vrai redressement industriel de la France . Il faudra faire preuve de flexibilité.

Le principal défaut du plan  est son manque d’ambition de croissance car  le PIB n’augmentera que  de 0,1 % par an en dix ans.

La prise de conscience est qu’il est urgent de donner à notre pays une  indépendance industrielle dans les 10 prochaines années et remettre notre pays sur la voie d’une dynamique durable.

 

 

 

 

, Septembre 2020