Actualités, Actualités / Évènements, Évènements

Bulletin mensuel d’Opsione

Le télétravail a été rendu obligatoire avec la pandémie du COVID 19.

Dans ce contexte, beaucoup de chefs d’entreprise ont été confrontés à la constatation d’une baisse de la productivité de leurs équipes. Ce phénomène était pour certains prévisible car pour certains employés plus le temps alloué à un travail est « large » et non contrôlé plus il prend du temps pour faire ses taches.

Or, à domicile l’absence de présence physique des managers et cela, malgré l’existence de contrôles, pousse l’employé à se relâcher dans certains cas.

De ce fait, très vite la tentation est grande de classifier en 2 catégories les salariés ; les « accros » du travail et les « profiteurs », cela au regard de leur baisse réelle ou non de LEUR  productivité en situation de télé travail.

On a parfois entendu des propos similaires relatifs aux fonctionnaires et à leur productivité… !

Les analyses faites au niveau européen sur la corrélation entre le nombre de fonctionnaires et leur efficacité ne poussent à leur augmentation.

Au bureau, la solution imaginée par beaucoup a consisté à organiser plus de réunions Zoom ou du moins l’a-t-on pensé. En temps de confinement un certain nombre de personnes ont avoué qu’elles passaient leur journée à passer d’une réunion visio à une autre.

Si  ces réunions  visio sont facultatives, cela accentue encore le fossé entre les accros et les profiteurs.

Le premier groupe évitera de telles réunions et le deuxième groupe n’en manquera aucune.

Ainsi malgré des attitudes citoyennes, nous avons probablement pendant cette pandémie crée de toute pièce la  version 2.0 de l’inefficacité au travail… pour certains même minoritaires.

 

Groupe Opsione